Au foot, la blessure est un élément compliqué du parcours vers le monde professionnel. En effet, par sa nature, elle est imprévisible, injuste, et elle peut avoir des conséquences dévastatrices sur votre progression. Bien que l’on puisse réduire les risques de blessure, on ne peut jamais les faire totalement disparaître. Alors, le footballeur doit jouer et travailler avec l’idée qu’il peut, à tout moment, se blesser. Quand cette blessure arrive au football, il faut savoir la gérer, pour réduire ses conséquences et se remettre en forme le plus vite possible.

Tu vas découvrir dans cet article comment gérer une blessure au football, et les meilleures méthodes de récupération et de rééducation après une blessure.

La gestion physique de la blessure au foot

Quand faut-il s’arrêter ?

Si, pendant un effort physique, Tu ressens une douleur musculaire, il faut probablement s’arrêter. En effet, si tu as mal pendant l’effort, que ce soit à la cuisse, aux ligaments de la cheville, ou tout autre partie du corps, alors que les muscles sont chauds et que les articulations sont en mouvements, la douleur risque de s’intensifier lorsque tout ton système se refroidira.

Alors, mieux vaut ne pas prendre le risque d’aggraver la blessure si tu es en entraînement. Si tu es en match, la situation est un peu différente. Il peut être très frustrant de devoir sortir sur blessure, et forcer alors qu’il y a une douleur n’est jamais une bonne idée. Ce fut le dilemme de Samuel Umtiti à la coupe du monde 2018. Il avait eu des problèmes au genou lors de la saison 2017-2018, et avait quand même décidé de forcer sur son genou pour jouer tous les matchs de la coupe du monde. Finalement, il était satisfait de sa décision, mais sa carrière est plus compliquée depuis cet été 2018.

Si tu ne joues pas (encore) la coupe du monde, il y a des chances pour que continuer à jouer malgré la douleur ne soit pas une bonne idée. Si tu ressens une élongation au mollet ou que tu voies une inflammation ou un gonflement sur ton tibia ou autre, prends le temps de faire quelques étirements.

Cela aidera à calmer la douleur musculaire et atténuera les risques de blessures.

Si tu souhaites savoir comment éviter les blessures au football, notre vidéo sur le sujet va te plaire👇

Les blessures les plus fréquentes au football

L’entorse de la cheville

Probablement LA blessure que tout footballeur a déjà dû endurer dans sa carrière. Il suffit d’un simple contact ou d’un faux appui pour provoquer une luxation légère ou une torsion pour les plus chanceux, et une déchirure voir rupture de la cheville pour les plus malchanceux.

Applique des poches de glace sur la cheville blessée pour réduire un peu le gonflement et la douleur. Une séance de 20 minutes avec un sac de pois ou de maïs congelés fera l’affaire, suivie de 5 minutes sans glace pour chaque tranche de 10 minutes où tu as utilisé de la glace. Ceci est important car trop de glace peut avoir des effets négatifs. Ne restes pas trop longtemps dans un état glacé car cela peut également causer des dommages. Si possible, dors toute la nuit avec ton pied surélevé reposant sur des oreillers, et en prenant des anti-inflammatoires afin de réduire la douleur.

Le claquage à la cuisse

Une blessure à la cuisse est l’une des blessures de football les plus courantes. Elle résulte généralement d’un contact entre les joueurs ou lorsqu’un joueur tombe au sol après avoir effectué un changement de direction soudain. Le muscle qui est blessé donne généralement l’impression d’avoir été tiré ou déchiré. Cela peut provoquer une douleur à l’endroit de la blessure, ainsi qu’une sensibilité et une ecchymose.

Le traitement comprend l’arrêt de toute activité physique pendant deux semaines, l’application de glace pour réduire l’enflure et la douleur, le port de bandages de soutien appelés « bindings » et la prise d’analgésiques sur ordonnance.

La rupture des ligaments croisés

Le football est un sport très dangereux, qui peut exposer les joueurs à certaines des blessures les plus handicapantes possibles. L’une de ces blessures est la rupture du ligament croisé, qui est probablement une des pires blessures à connaître en tant que footballeur. Les ligaments croisés sont ces petites bandes de tissu qui maintiennent le genou ensemble lorsqu’ils se croisent.

En cas de rupture du ligament croisé, il est en fait relativement facile pour une personne ayant eu cette blessure de se blesser au même endroit. En effet, lorsque tu l’endommages, ton corps réagit en construisant des tissus et des os supplémentaires autour de la zone où il se trouvait, afin de s’assurer que cela ne se reproduira jamais.

Il est donc important de ne pas reprendre une activité sportive trop rapidement après une blessure de ce type ; donnes-toi au moins 6 mois avant de reprendre, même si les symptômes ont largement disparu.

La Consultation chez le médecin

Une fois que tu es rentré chez toi après t’être longuement étiré, si tu sens toujours cette élongation ou cette douleur articulaire ou/et qu’elle n’a pas baissée depuis ton retour, c’est le moment de prendre rendez-vous chez ton médecin pour une consultation et peut-être une IRM.

Via Pexels

Le médecin a le dernier mot. Tu dois écouter ce qu’il te dit, et mettre en application tous ses conseils. C’est ton médecin qui a une vraie expertise, et, s’il te demande d’aller faire des examens supplémentaires, de mettre une attelle, ou s’il te dit qu’il faut opérer, il faut absolument l’ecouter. Si tu ne le fais pas, dans le meilleur des cas tu vas juste rentrer sur les terrains quelques semaines ou quelques mois plus tard. Mais dans le pire des cas, tu risques d’avoir une blessure que tu sentiras toute ta vie et qui peut potentiellement t’empêcher de retrouver le niveau que tu avais avant la blessure.

Pendant que tu te remets de cette blessure, il peut y avoir plusieurs méthodes de récupération qui aide à mieux guérir des blessures les plus fréquentes, notamment continuer la pratique d’une activité sportive.

La natation, avec l’accord de ton médecin, peut être une bonne idée. En effet, c’est un sport peu traumatique, qui peut t’éviter de perdre ta masse musculaire sans trop faire subir de chocs à tes fibres musculaires. Si tu souhaites en savoir plus sur la natation et le football, nous t’invitons à lire notre article de blog à ce sujet : Nager pour progresser au football.

La gestion psychologique de la blessure au foot

Si la blessure est physiquement difficile, elle peut aussi beaucoup affecter ton mental.

Si tu travailles dur depuis des mois pour progresser, et que tu fais des sacrifices pour passer plus de temps à t’entraîner au foot, la blessure peut faire chuter ta confiance.

Il n’existe pas de méthodes miracles pour éviter le moment de moins bien qui vient après une blessure, mais il existe quelques stratégies qui peuvent te permettre de te sentir mieux, et de retrouver les terrains en toute confiance dans quelques semaines ou quelques mois.

Qu’est il possible de contrôler pendant la récupération d’une blessure ?

D’abord, je te conseille de te concentrer sur ce que te peux contrôler. La blessure est un élément préoccupant, et tu n’as qu’un contrôle réduit sur celui-ci. Tu ne peux pas décider de ne pas te blesser.

Par contre, tu peux décider de te mettre à la musculation pour réduire le risque de blessure au foot.

Même une fois blessé, tu peux choisir de te concentrer sur ce que tu peux contrôler. Par exemple, tu ne peux pas contrôler le nombre de semaines passées loin du terrain, mais tu peux contrôler la discipline avec laquelle tu vas suivre les conseils de ton médecin.

Si tu adoptes cette mentalité, tu vas regagner du contrôle dans ta vie. Quand on se blesse, on a souvent l’impression que l’on subit et que l’on ne peut rien faire pour arranger la situation. Si tu penses cela, ta motivation va chuter aussi vite que ta confiance. Mais si tu gagnes du contrôle, tu vas voir que tes actions amènent des résultats positifs qui te feront revenir en confiance sur le terrain, et peut être avec quelques semaines d’avance sur ce qui était prévu.

Que faire du temps libre en pleine rééducation d’une blessure ?

Quand on se blesse, on se rend compte qu’on passe beaucoup d’heures à s’entraîner. Une fois qu’on ne peut plus jouer, de grands trous se créent dans notre emploi du temps. Si tu n’anticipes pas cela, tu risques de passer ce temps à faire des activités sans grand intérêt, comme traîner sur ton téléphone ou jouer à FIFA. Et tu risques d’avoir le moral dans les chaussettes, en te disant que vos coéquipiers sont en train de progresser pendant que tu ne fais rien. Il faut éviter ce piège.

Pour cela, je te conseille de planifier des activités enrichissantes pendant ces périodes de repos. Ce n’est pas parce que tu ne peux pas jouer au foot que tu ne peux pas progresser au football.

Tu peux en apprendre plus sur le sport, et surtout, sur la tactique.

Si tu commences à t’intéresser sérieusement à la tactique, tu sauras mieux te placer quand tu reviendras sur les terrains. Tu comprendras aussi mieux ce que tu peux faire pour bloquer le dispositif adverse.

Pour trouver des contenus tactiques qui vont te faire progresser sur le terrain, je te conseille notre série de vidéos poste par poste sur le placement et la tactiques pour chaque poste au football, l’épisode 1 pour les défenseurs centraux est à retrouver ci dessous 👇

Continuer à progresser au football… même en étant blessé ?

L’important quand on est en récupération d’une blessure, c’est d’avoir quelque chose à faire qui te passionne et sur lequel tu es vraiment concentré, pour avoir une sensation de progrès, et pour éviter d’avoir des pensées négatives.

L’un des sentiments les plus dangereux pour ton mental pendant une période de blessure au foot est la sensation de faire du surplace, de stagner, de ne pas progresser. Si tu as l’impression que cette blessure a complètement stoppé ta progression, il va falloir mettre en place des processus qui te permettent de garder confiance en toi pendant ta période de rééducation.

Tu peux par exemple profiter de cette blessure pour mettre en place d’excellentes habitudes alimentaires, ce qui ta servira toute ta vie.

Tu peux aussi te lancer de petits défis physiques sans solliciter la partie de votre corps blessé pour continuer à travailler et à faire du sport.

Chaque jour, tu peux lire la page Wikipédia ou la biographie d’un footballeur que tu admires pour comprendre comment il est arrivé jusqu’au monde du football pro. Si tu fais cela, je te garantis que tu retourneras sur les terrains avec une détermination hors du commun. Tu vas aussi découvrir des parcours atypiques et des histoires intéressantes, qui vont te motiver.

Comment réduire le risque de blessure au foot ?

Si tu veux réduire votre risque de blessure au foot, il y a deux piliers sur lesquels tu peux travailler.

Le premier, c’est l’alimentation. Une bonne nutrition va donner à ton corps ce dont il a besoin pour fonctionner correctement. Les carences alimentaires vont affaiblir ton corps, et tu ne seras pas capable d’exploiter au maximum les capacités de ton organisme.

Pour gagner du temps, tu peux préparer tes repas à l’avance
Via Pexels

Au contraire, si ton alimentation est bonne, alors tu es en train d’optimiser ta progression.

Alors, si ce n’est pas déjà fait, commence à te renseigner sur le sujet de la nutrition. Il existe beaucoup de contenus sur le sujet, que ce soit des vidéos sur notre chaîne YouTube, des articles, ou encore des livres. Attention à bien vérifier la source de ce que tu entends avant de mettre en place ces conseils.

Le deuxième pilier qui va te servir à réduire tes risques de blessure est la musculation. Si tu pratiques bien la musculation, avec de bons programmes, tu vas renforcer ton corps pour avoir de meilleurs performances sur le terrain, tout en réduisant tes chances de se blesser.

Pour avoir ces deux bénéfices, il ne faut pas s’entraîner n’importe comment. Tu dois suivre un programme clair et surtout, adapté à ta situation.

La plupart des programmes de musculation que tu vas trouver sur internet ne sont pas faits pour les footballeurs. Si tu veux progresser plus vite que les autres, tu dois suivre un programme adapté à ta situation actuelle.

Dans notre programme Renforcement Musculaire, tu trouveras des plans d’entraînements conçus spécialement pour toi. Tu ne peux pas te contenter de suivre la moyenne si tu veux aller plus vite que les autres.

Cliquez ici pour découvrir Renforcement Musculaire.